Le Standardman est passé ce midi devant la Commission des Litiges d'appel.

Alors qu'on ne jouera plus au football pendant plusieurs semaines suite à la décision prise par le conseil national de sécurité jeudi soir, le Standardman, Zinho Vanheusden, était présent ce vendredi midi devant la Commission des Litiges d'appel. Exclu la semaine dernière face à Saint-Trond, le défenseur s'était vu proposer une transaction de trois rencontres de suspension ce qu'il a, en concertation avec le club, refusé.

Mardi, Vanheusden est passé devant la Commission des Litiges et le Procureur Blondiaux a finalement demandé cinq matchs dont un avec sursis tandis que le Standard plaidait pour un match effectif plus deux assortis d'un sursis. Ce vendredi, le scénario s'est répété puisque les deux parties ont réédité les mêmes demandes. La décision finale a été rendue peu avant 17h: le défenseur rouche écope de 3 matches fermes.