Lors de l’AG de la Famille des Rouches, le président n’a éludé aucun sujet.

Mardi soir à Sclessin, Bruno Venanzi a rencontré les supporters à l’occasion de l’assemblée générale de la Famille des Rouches. "Il n’est évidemment, tout comme nous, pas content à l’idée de disputer les PO2", commente Magali Pignolet, secrétaire de la Famille des Rouches. "C’est pour lui inadmissible de disputer une seconde fois les playoffs 2."

Mais les récents événements et surtout, la mise à l’écart de Daniel Van Buyten, ont trouvé un écho positif chez les supporters. "Le président a posé un geste fort avec la clarification de l’organigramme. Car qu’on le veuille ou non, ce qui se passait à la tête du club avait des répercussions chez les joueurs mais aussi chez nous, les supporters. Désormais, tout est plus clair pour tout le monde et le fait d’avoir donné les pleins pouvoirs sportifs à Olivier Renard est accueilli très positivement."

En d’autres mots, Bruno Venanzi a assuré à ses supporters que la stabilité serait enfin de mise lors des prochaines semaines. "C’était le maître mot du président mardi soir. Il veut, après avoir nettoyé le club que ce soit au niveau du vestiaire ou encore dans l’équipe dirigeante, que la stabilité règne en maître. Son intention est également de ramener la mentalité Standard au club."

Dans cette optique, le président a également confirmé qu’Aleksandar Jankovic resterait en poste (NdlR : le Serbe a signé pour trois saisons en septembre). "Cela fait partie de son projet de stabilité. Pour le noyau, il n’a pas cité de noms, mais son intention est que la base du noyau demeure au club."

Enfin, supporters et dirigeants sont en osmose quant à l’éventualité de disputer les PO2. "Il faudra les remporter et faire comprendre aux joueurs qu’il y a un ticket européen à la clé. Genk l’a fait l’an passé, pourquoi pas nous? Si le président veut ramener la mentalité Standard au club, cela passera par là. Enfin, Bruno Venanzi a assuré la gratuité aux abonnés en cas de PO2."

Enfin, Bruno Venanzi a confirmé qu’il injecterait 10 millions. "Cela prouve qu’il est bien seul à la tête du club. Là aussi, les interrogations se sont estompées."