La perte du brassard de capitaine d’Adrien Trebel au profit d’Alexander Scholz n’a pas fini de faire parler. 

Jeudi, plusieurs médias ont affirmé que cette décision avait été prise suite à l’absence du médian français au repas des joueurs, la semaine dernière. Contacté, son agent, Nicolas Onissé, a tenu à répondre. "Adrien n’a pas fermé l’œil dans la nuit de mercredi à jeudi. Il était malade et a téléphoné le matin de ce repas au médecin du Standard. Le docteur lui a demandé de venir au club, ce qu’il a fait et il lui a ensuite été demandé de ne pas venir à cette fameuse soirée. J’aimerais que le Standard confirme cela. À ma connaissance, Adrien n’est même pas allé chercher sa compagne à Bruxelles ce même soir alors qu’elle venait de faire le voyage depuis Nantes", dit-il. 

"En ce qui concerne le brassard, Adrien accepte cette décision sans amertume, ce sont les choix du staff et il les respecte, comme il l’a toujours fait. Si cela lui permet de se concentrer davantage sur son jeu et marquer lors de chaque match, on regrettera juste que cette décision ne soit pas arrivée plus tôt (sourire)." Il apparaît donc que la perte du brassard de capitaine soit simplement le fruit d'une réflexion du staff du Standard, ni plus, ni moins. Les rumeurs faisant état d'une éventuelle sanction individuelle sont donc exclues.