Le joueur d'origine française aspire à, enfin, un duel vite plié

ANGLEUR "Nous y allons afin de récolter, au minimum, le point du match nul" , a décrété Réginal Goreux. "Si on parvient à ne pas encaisser, on aura déjà réalisé une bonne partie du chemin car je fais confiance aux réservistes et à notre attaque."

La division offensive, voilà un secteur que Bölöni pointe souvent gentiment du doigt en signalant un manque de réalisme. "C'est vrai que parfois, nous péchons en zone de finition", concède Wilfried Dalmat. "Contre la meilleure arrière-garde du pays, nous allons passer un bon test."

Et l'ancien Nantais de songer à un duel sans stress ! "Nous savons pertinemment bien que, si on parvient à se placer aux commandes, il sera difficile à Lokeren de nous rattraper. Cela nous ferait d'ailleurs aussi du bien de mener car, tant au GB qu'à Courtrai, on a été contraint de résorber un retard. L'idéal, à Daknam, consisterait, après avoir ouvert la marque, à plier le match assez tôt. Il ne faut pas faire une maladie des occasions manquées, c'est déjà bien de se trouver en position de frappe face au gardien. Néanmoins, cela rapporte juste des bonnes statistiques au rayon des tirs cadrés ou non ! Sans amener de buts."

"Fatigue physique et mentale"

Après la réception de Séville, il s'agira aussi du dernier match du triptyque en déplacement en huit jours. "Il s'agit du dernier d'une série de quatre matches en onze jours ! Dès lors, en plus d'une fatigue physique, vient s'ajouter une fatigue mentale notamment due aux diverses mises au vert." Finalement, les Rouches se réjouissent de retrouver une semaine plus classique.



© La Dernière Heure 2008