Le président de Benfica est attendu aujourd'hui en Belgique pour faire signer le contrat à Witsel

Dans son édition d’hier, le journal sportif portugais Record annonçait en Une qu’un accord total avait été conclu pour le transfert d’Axel Witsel à Benfica.

“Il a signé un contrat de cinq ans à Benfica. Le Standard touche une indemnité de transfert de 8 millions d’euros” , écrivait le journal.

C’était aller un peu vite en besogne, comme le faisait savoir Thierry Witsel, le papa du Standardman . “Il n’y a rien de vrai. D’ailleurs, il s’entraîne en ce moment avec ses coéquipiers du Standard” , expliquait-il par le biais de l’agence Belga .

En revanche, Axel Witsel n’était pas sur la pelouse de Ciney, hier soir, lors du match amical contre Tubize.

Et pour cause : un accord entre toutes les parties a bel et bien été trouvé hier et Axel Witsel doit signer ce mercredi en faveur de Benfica.

Un contrat de 5 ans avec un salaire annuel net d’1,2 million d’euros. Et pour le Standard ?

La direction lisboète a augmenté sa première offre, de moins de 6 millions, pour la porter à quelque 8 millions d’euros et, ainsi, convaincre la direction liégeoise.

Pour finaliser l’opération, le président du Benfica est attendu aujourd’hui en Belgique.

Avec le montant récupéré dans cette transaction, le Standard, victime d’un exode massif dans son entrejeu, doit réinvestir dans un remplaçant de valeur. Les dirigeants sont activement à la recherche d’un meneur de jeu !



© La Dernière Heure 2011