Yannick Ferrera n’est pas forcément convaincu par tous les jeunes lancés durant les PO2.

Huit. C’est le nombre de jeunes issus du groupe des stagiaires pros qui ont reçu leur chance sur les cinq derniers matches de PO2.

À Courtrai, Martin Remacle a fêté sa toute première titularisation aux côtés de Eyong Enoh. Ce dernier s’est dit satisfait de la prestation de son jeune coéquipier. "Il avait beaucoup d’envie. C’est un garçon avec un grand potentiel. Avec du temps, il va progresser davantage. C’est un très bon joueur."

Du haut de ses 30 ans, le Camerounais a joué le rôle de grand frère au sein d’un entrejeu fortement rajeuni.

"Les jeunes, je me dois de les conseiller. Je leur ai dit de bien entamer le match car on concédait trop de buts en début de rencontre. Ils devaient prendre du plaisir et travailler ensemble. Ils y sont parvenus. Je ne suis pas là pour les juger, juste pour les encourager. C’est une excellente chose qu’ils aient pu prendre du temps de jeu et de l’expérience, voir ce que c’est vraiment le haut niveau."

À seulement 22 ans, Guillaume Hubert est sans doute le plus expérimenté des jeunes Liégeois. Le portier mettait également en exergue les bonnes prestations de ses jeunes coéquipiers.

"Ils ont répondu présents. À Courtrai, on a dominé l’adversaire durant 45 minutes avec des jeunes. C’est qu’il y a du potentiel et c’est bien pour l’avenir. Ils ont réussi leur test. C’est en jouant ce genre de match qu’ils vont progresser. Il y a du potentiel pour l’avenir au Standard. Avec des joueurs d’expérience pour encadrer tout le monde, cela peut faire un bon mixe."

Mais le seul juge, le vrai avec la direction, c’est bien Yannick Ferrera. Et le coach a un avis un peu plus mitigé.

"Ce que je vais retenir de positif des playoffs 2 ? Certains jeunes ont reçu leur chance. Pour certains, on a vu que le pas était encore trop grand entre l’équipe réserve et l’équipe première. Pour d’autres, on a vu qu’avec de la concentration et le fait d’être bien concerné parce qu’on fait, il y a moyen de faire partie du groupe la saison prochaine. Le chemin est encore long, il est trop tôt pour dire qui en sera ou pas car cela dépendra aussi des renforts au mercato. Mais je suis content de ce qu’on a observé chez certains jeunes."

L’apparition des jeunes ne change pas forcément la position du club quant au prochain mercato.

"Ce qu’on avait discuté avec la direction avant les playoffs reste d’actualité, les playoffs 2 n’ont pas changé la donne."