Zinho Vanheusden ne cesse d’épater et de progresser, comme son équipe.

Les matchs se succèdent et Zinho Vanheusden ne cesse d’épater. Par ses qualités défensives, mais surtout par sa maturité et son calme alors qu’il n’a disputé que dix-sept rencontres chez les professionnels. Même lorsque la rencontre s’est quelque peu envenimée, lors du dernier quart d’heure, il n’a pas perdu le contrôle de ses nerfs malgré la carte jaune reçue en tout début de seconde période. "Nous nous attendions à la guerre car c’est un petit peu le jeu de Charleroi mais nous avons montré beaucoup de maturité après avoir ouvert le score. Il est simplement dommage de ne pas avoir planté le deuxième but, mais je suis content de notre victoire."

Le Standard a gardé le zéro à sept reprises lorsque le défenseur limbourgeois était aligné dans le onze de base. Soit pratiquement un match sur deux, ce qui ne doit rien au hasard. "Mais ce soir, j’ai plus envie de penser à Memo Ochoa, qui a gardé ses filets inviolés. Nous avions également bien défendu lors de nos deux derniers matchs en concédant très peu d’occasions à Zulte Waregem et Ostende, mais nous encaissions chaque fois un bête but dans les toutes dernières minutes", poursuivait-il, toujours plus intéressé par parler du collectif plutôt que de sa petite personne. "Ici, nous avons très bien joué, en construisant très bien depuis l’arrière lors de la première période, comme le demande l’entraîneur. Ce fut plus difficile par la suite mais nous étions parfaitement au courant de cela."

Il va donc pouvoir profiter pleinement de ses vacances, avec le sentiment du devoir accompli. Surtout, il va devoir bien récupérer car, si rien ne change, il est bien parti pour disputer les playoffs 1 dès le mois de mars. "Je suis content d’avoir gagné pour les supporters car on avait bien compris que c’était important pour eux. Et nous avons prouvé que nous étions occupés à grandir en tant qu’équipe avec le staff. Mais maintenant, on va se reposer."