Dominateurs toute la rencontre, les Anversois ont dû attendre les dernières minutes de la rencontre pour trouver l'ouverture par Samatta. Grâce à ce précieux succès, les hommes de Brian Priske reprennent temporairement la 3e place à Anderlecht avec 59 points, et réalisent une bonne opération dans la course aux play-offs 1 avant le duel entre les Bruxellois et la Gantoise demain après-midi. De son côté, Zulte Waregem reste 16e et premier non relégable avec 32 unités, à égalité avec Eupen.

La première période était à mettre à l'actif du Great Old. Les Anversois mettaient le pied sur le ballon et s'octroyaient leur première occasion à la 8e minute de jeu. Sammy Bossut avait la main droite ferme sur un envoi de Birger Verstraete consécutif à une remise de Manuel Benson.

Après un peu plus de 20 minutes de jeu, Michel-Ange Balikwisha débordait sur le flanc gauche de l'Antwerp et centrait en direction de Michaël Frey. Isolé au second poteau, le Suisse reprenait de la tête et envoyait le ballon sur le montant, galvaudant une énorme occasion (22e).

Recroquevillés dans leur partie de terrain, les joueurs du Essevee procédaient en contre et se procuraient une seule occasion sur les 45 premières minutes via Zinho Gano. Après un excellent centre d'Alessandro Ciranni, l'attaquant effectuait une tête piquée et forçait un Jean Butez attentif à se coucher (25e).

Le matricule 1 dominait de manière stérile et touchait une deuxième fois le cadre dans les arrêts de jeu via un nouvel envoi à ras-de-sol de Birger Verstraete.

Dès l'entame de la deuxième période l'Antwerp se ruait sur le but de Sammy Bossut, mais ne trouvait toujours pas l'ouverture malgré des tentatives de Nainggolan (51e) et de De Laet (52e).

Juste avant l'heure de jeu, Balikwisha remontait la moitié du terrain avant de pénétrer dans le rectangle et tirer largement hors cadre, au grand dam de ses coéquipiers et de ses supporters (58e).

À l'affut malgré la domination anversoise, Zulte mettait à nouveau Butez à contribution via une frappe de Jean-Luc Dompe à vingt minutes du terme.

Rentré quelques minutes auparavant, Mbwana Samatta faisait enfin sauter le verrou du Essevee. Le Tanzanien était plus prompt que Bossut en se jetant pour couper un centre de Miyoshi (83e).