Mardi, le Club de Lokeren, lanterne rouge de Pro League, a annoncé renvoyer l'ancien joueur de Charleroi, du Standard et de Sion. Mais sans en préciser la raison, évoquant tout au plus des retards et un manque de professionnalisme. Ce mercredi, Het Laatste Nieuws a révélé la véritable raison de son éviction soudaine.

Le Belge de 29 ans n'aura porté le maillot de Lokeren que quatre fois. Depuis l'arrivée de Glen De Boeck au poste d'entraîneur, il multipliait les retards aux entraînement, faisait preuve d'un manque d'attention pendant les consignes d'avant-match et d'un manque d'implication lors des échauffements. Lundi soir, il a disputé, et perdu 7-0, son dernier match sous le maillot de Lokeren... avec l'équipe espoir.

Mais que justifie ce licenciement pour raisons "urgentes et intempérieuses" annoncé par la direction? Le média néerlandophone l'explique par le comportement du joueur, samedi soir, après la défaite contre Courtrai. Lors d'une discussion avec le staff, il s'est emporté, a saisi une chaise et l'a lancée au travers de la pièce, droit sur une machine à café. 

Une attitude qui vaut à Geoffrey Mujangi Bia de se retrouver désormais sans club.