Les championnats de Belgique de football en Jupiler Pro League (D1A) et Proximus League (D1B) ne peuvent pas débuter avant la décision définitive de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) sur l'affaire du match truqué FC Malines/Waasland-Beveren du 11 mars 2018. Telle est la décision prise, vendredi, par le tribunal vers lequel s'est tourné le club du Beerschot. La CBAS avait décidé le 10 juillet d'aller à l'encontre de la décision de l'Union belge de football (URBSFA) dans ce dossier. Le FC Malines restera en D1A, alors que la commission des litiges de l'URBSFA l'avait relégué en D1B le 1er juin. Waasland-Beveren est lui maintenu en D1A.

Conséquence de la décision de la CBAS, le Beerschot n'est pas promu en D1A, à la place de Malines, et continuera à évoluer en D1B.

La CBAS, qui a motivé sa décision sur base des règlements de l'URBSFA qui ont été mal interprétés par la commission des litiges, doit encore rendre son verdict concernant l'acquittement complet ou les autres sanctions possibles.

"L'Union royale belge de Football doit attendre la décision finale de la CBAS, les 1A et le 1B ne peuvent pas commencer avant cela", a confirmé l'avocat du Beerschot Walter Damen, qui a soumis la requête devant la justice. "Bien sûr, l'URBSFA peut encore s'y opposer, mais nous avons aussi plus de moyens légaux à notre disposition."

Afin de clarifier le déroulement du championnat, la CBAS a décidé de rendre un arrêt provisoire mercredi. Sur la base de la réglementation fédérale, le tribunal d'arbitrage a décidé que la relégation du FC Malines et/ou de Waasland-Beveren n'est plus possible, car l'action fédérale a été intentée trop tard pour cela. Il existe toutefois d'autres possibilités de sanctions, qui ne peuvent être prises que lorsque la CBAS se sera prononcée sur le fond de l'affaire. La demande de Beerschot de reporter le début de la compétition ou de mettre 17 équipes en 1A n'a pas été acceptée par la Pro League. "La composition de la 1A et de la 1B pour la saison à venir est fixée", a déclaré Pierre François, CEO de la Pro League, jeudi.

Le premier match de D1A est prévu le vendredi 26 juillet entre Genk et Courtrai. La compétition en D1B débute en principe le vendredi 2 août avec Beerschot-Lokeren.


Les séries en D1A et D1B ne peuvent pas encore être définitives

Le Tribunal a également décidé que la composition des divisions 1A et 1B de football ne pouvaient pas encore être entérinées. Cela ne pourra se produire qu'une fois que la Cour belge d'arbitrage pour le sport aura pris sa décision finale. "Pour l'instant, le Beerschot ne peut pas être classé en 1B, le FC Malines ne peut pas être classé en 1A", écrit le Beerschot sur son site web.

"La série ne peut pas être composée tant que la CBAS n'a pas pris une décision finale et, bien sûr, le championnat ne peut pas commencer non plus", a expliqué Thomas Gillis, l'avocat de Beerschot. "La CBAS a pris une décision provisoire mercredi, mais bien sûr, cela n'existe pas. Une décision ne peut jamais être partielle, c'est un non-sens juridique. C'est pour cette raison que j'ai présenté cette requête."

Selon Me Gillis, il faudra peut-être attendre jusqu'à la mi-août pour que la CBAS prenne une décision finale.