Felice Mazzù: "Le groupe est toujours aussi concerné"

Il était heureux de la réaction de ses hommes après la défaite du week-end dernier.

François Garitte
Felice Mazzù: "Le groupe est toujours aussi concerné"
©BELGA

Dans une salle de presse qu’il connaît bien, Felice Mazzù est revenu sur la belle victoire de ses hommes, la vingtième en vingt-huit rencontres.

"Nous avons évolué de la manière qu'il fallait en première période, a expliquél'entraîneur de l'Union. Nous n'avons pas donné grand-chose à Charleroi et avons réussi quelques bonnes combinaisons. Le premier but tombe avec un peu de chance mais il fallait être dans la partie adverse pour qu'il tombe et c'est ce que nous avons fait. Après la pause, nous avons aussi fait ce qu'il fallait à dix contre onze avec seulement trois situations de but pour l'adversaire sur lesquelles Anthony Moris est bien intervenu. Et nous avons eu la chance de finir le match avec ce troisième but qui tombe sur une transition."

Mazzù était bien conscient que cette victoire arrachée chez un concurrent direct en vue d'une qualification en playoffs 1, qui pourrait tomber dès le week-end prochain, était d'autant plus importante après la défaite du week-end dernier face à Saint-Trond. "Cela montre que le groupe est toujours aussi concerné que ce soit après une victoire ou une défaite, analyse-t-il. Il y a une grosse envie de progresser et d'avancer dans cette équipe. Ce n'est jamais facile de venir jouer à Charleroi qui a une structure et un dispositif bien en place. Si nous avons réussi à accrocher les trois points, c'est peut-être grâce à un peu de chance mais aussi grâce à du caractère, de la qualité et une grosse envie de réagir par rapport au dernier match."

L'entraîneur de l'Union est aussi revenu sur l'exclusion de Dante Vanzeir, juste avant la pause, pour un coup donné à Ozornwafor. "Dante est un garçon avec beaucoup d'énergie positive, de simplicité et d'humilité. C'est un attaquant qui reçoit beaucoup de coups durant un match mais qui ne réagit jamais. Sur un petit moment d'émotion, il a eu ce geste. En son nom, je tiens à m'excuser auprès du joueur, qu'il a contacté par message, et auprès du coach de Charleroi. J'espère qu'on tiendra compte du fait que Dante a un casier complètement vide même si ce geste ne doit pas se produire. Les joueurs doivent pouvoir gérer leurs émotions si on veut continuer à progresser."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be