Union-Beerschot arrêté: les Unionistes l'emportent sur un score de forfait !

L'Union récupère donc les trois points de la rencontre alors que le score était de 0-0 lorsque le match a été arrêté.

La Rédaction
Union-Beerschot arrêté: les Unionistes l'emportent sur un score de forfait !
©BELGA

Le conseil disciplinaire de l'Union belge de football a décidé d'infliger un score de forfait (5-0) au Beerschot pour la match à l'Union Saint-Gilloise de dimanche dernier, qui avait été arrêté à 10 minutes du terme après que des supporters anversois sont montés sur la pelouse du stade Joseph Marien, a annoncé samedi la fédération. Le score était de 0-0 au moment de l'arrêt de cette rencontre disputée dimanche dernier dans le cadre de la 34e et dernière journée de la phase classique du championnat de Belgique de football. L'Union Saint-Gilloise, qui a bouclé la phase classique à la première place du championnat, récupère ainsi 3 points sur tapis vert. Par conséquent, le club de la Butte entamera les Champions' playoffs avec trois points d'avance sur son premier poursuivant, le Club de Bruges. L'Union, qui a retrouvé l'élite cette saison après 48 ans d'absence, débutera ses playoffs le dimanche 24 avril au Parc Duden par un derby face à Anderlecht. Le même jour, le Club de Bruges recevra l'Antwerp.

L'arbitre Alexandre Boucaut avait arrêté le match quand des supporters visiteurs ont lancé des fumigènes et des objets sur la pelouse du stade Marien dimanche dernier. Certains fans anversois ont même pénétré sur le terrain pour venir invectiver les fans unionistes. M. Boucaut avait alors décidé d'arrêter définitivement la rencontre à la 82e minutes, alors que le marquoir affichait 0-0.

Le conseil disciplinaire de la fédération s'est penché sur le dossier vendredi. Au cours de la séance, le Beerschot, relégué en D1B, a indiqué qu'il ne s'opposerait pas à un score de forfait. Les Rats ont aussi demandé que l'affaire soit divisée en deux volets distincts (sportif et disciplinaire), ce qui a été accepté. Une décision dans le volet disciplinaire est attendue pour le 1er juin.

Le parquet fédéral, qui s'était prononcé en faveur d'une victoire unioniste par forfait, avait réclamé mardi quatre matchs à huis clos, dont un avec sursis, et l'amende maximale de 10.000 euros pour le Beerschot. Le club anversois avait en outre déjà écopé d'une amende de 50.000 euros de la Pro League lundi.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be