La jeunesse de l’Union profite des absences pour se montrer face à Deinze

Les U23 unionistes ont proposé de belles choses en ce début de préparation.

Lecaillon Stéphane
Deinze - Union - 02/07/2022
©Photo News

La deuxième victoire en autant de sorties amicales de l’Union a permis à Karel Geraerts de tester quelques jeunes. Comme à Rebecq, on a vu de nouveaux visages. D’autant que Moris, Lapoussin et Teuma, qui ont repris vendredi, étaient là en spectateurs ; que Vanzeir, Lynen, François et Machida étaient ménagés… et que Casper Nielsen n’a à nouveau pas joué, comme mardi, mécontent de ce transfert qui bloque. Quant à Simon Adingra, l’ailier ivoirien prêté par Brighton, il n’est toujours pas en ordre, administrativement.

Le nouveau T1 unioniste a donc pu lancer quelques jeunes amenés à s’épanouir en U23 cette saison… et, qui sait ?, à forcer la porte du noyau A. On le sait, c’est là que le bât blesse, dans le projet unioniste : où sont les jeunes du cru ? Les deux premiers amicaux ont permis de montrer que certains d’entre eux ont de la qualité, en tout cas. Parviendront-ils à se faire une place dans le noyau A ? C’est une autre histoire. Mais, finalement, c’est aussi à ça que servent les matchs de préparation : bousculer les certitudes.

On pense notamment au médian offensif Ilyes Ziani. Formé plutôt en 10, il a été utilisé soit en deuxième attaquant soit sur le côté gauche, lors des deux rencontres. Après avoir marqué un premier but à Rebecq, il s’est encore montré à son avantage samedi, même s’il n’a pas été décisif. Karel Geraerts l’a d’ailleurs utilisé septante minutes. C’est clairement le jeune du club le plus avancé ; c’est d’ailleurs celui qui était le plus convoqué par Mazzù la saison passée.

Prêté en D2 néerlandaise à Helmond Sport, Lucas Defise (20 ans) a également affiché une assurance et une précision intéressantes dans un poste de médian défensif où l’Union n’est pas très pourvue.

Marcel Lewis (20), prêté à Accrington, a également laissé une belle impression, tout comme le médian Nathan Huygevelde (20). "On a pu utiliser pas mal de jeunes de l'Académie, ils ont montré de bonnes choses. Après dix jours de préparation, je suis satisfait", sourit Geraerts.

L'attaque 100 % U23 en seconde période a créé plus de danger que l'équipe de première mi-temps. Si c'est Nieuwkoop qui a inscrit le seul but du match, le jeune Mohamed Salah a frappé la latte sur un beau solo. "Ils ont joué sans arrière-pensée, en lâchant tout, c'est ça, la jeunesse."

Reste à voir qui parviendra à s’imposer dans la durée, donc. C’est une autre histoire. Déjà mercredi, contre le Racing Luxembourg, puisque pas mal de "grands" feront leur rentrée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be