Damien Marcq revient sur le départ de Mazzu de l’Union : “Je comprends Felice…et les supporters"

Mazzù a déçu certains fans unionistes en rejoignant Anderlecht.

Damien Marcq revient sur le départ de Mazzu de l’Union : “Je comprends Felice…et les supporters"
©BELGA

Entre Damien Marcq et Felice Mazzù, l'entente a toujours été plus que bonne. Les deux hommes, qui se sont d'abord connus à Charleroi, ont vécu à l'Union une magnifique saison ensemble avant que leurs chemins ne se séparent… "Il est impossible de se mettre à la place de Felice", explique Marcq au sujet du départ de Mazzù vers Anderlecht. "Il a fait ce choix en âme et conscience. Et je suis persuadé que ce n'était pas un choix facile à poser. Anderlecht est un club prestigieux qui joue le haut du classement et l'aspect financier a aussi dû jouer un rôle. Je comprends sa décision de partir, tout comme je comprends la frustration des supporters de l'Union. Felice est le seul à avoir pris cette décision et il va l'assumer. S'il arrive à mettre sa philosophie en place à Anderlecht, l'avenir du club sera beau ces prochaines années. J'espère qu'il réussira et qu'il pourra montrer que son passage à Genk n'était qu'un faux pas."

Geraerts, le choix logique

Pour remplacer Mazzù à la tête de l'équipe, la direction saint-gilloise a opté pour Karel Geraerts. Le Limbourgeois de 40 ans vit sa première expérience en tant qu'entraîneur principal. "C'est la décision la plus logique car il connaît le groupe par cœur et il connaît la façon de travailler du club. Cela n'a donc pas été une surprise. La saison de confirmation est toujours plus compliquée que celle de la révélation. On verra si l'Union est faite pour jouer les Champions Playoffs durant les cinq ou dix prochaines années. On verra si l'Union peut être mise dans le même lot qu'Anderlecht, Genk ou le Club Bruges. Les matchs s'enchaîneront et l'équipe sera attendue chaque week-end : ce sera aux joueurs de montrer s'ils ont les épaules assez solides."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be