La déception était grande chez les Unionistes au coup de sifflet final. Plusieurs joueurs se sont couchés à terre pendant que d’autres ont enlevé leur maillot de rage, comme Jonas Bager. Casper Nielsen, lui, était déçu du résultat mais sûrement pas du contenu proposé. "Nous avons le sentiment d’avoir perdu deux points, explique le milieu de terrain danois. Mais quand on se réveillera ce lundi matin, on pourra se dire qu’on a réalisé une très grosse performance, surtout en deuxième mi-temps. Nous avons beaucoup travaillé, nous avons gagné les duels et avons créé assez d’occasions pour gagner le match. Il a manqué des petits détails."

Comme sur le tir trop croisé de Vanzeir ou les deux occasions ratées d’Undav en fin de rencontre qui auraient offert trois points mérités aux hommes de Mazzù. "Je ne blâmerai personne, continue Nielsen. Nous perdons tous ensemble et nous gagnons tous ensemble. Ce sont des attaquants qui veulent marquer à chaque match donc ils étaient sûrement encore plus déçus que les autres joueurs. Il y a eu des matchs durant la saison où nous avons marqué plus de buts avec moins d’occasions… Mais cela fait partie du football. Je pense que nous avons réalisé l’une de nos plus grosses performances ; nous étions meilleurs sur la globalité du match. Si on joue ce match 10 fois, on le gagne 9 fois… Nous devons relever la tête et continuer à travailler."

Carton rouge pour Haroun ?

Le vice-capitaine de l’Union est aussi revenu sur la faute de Faris Haroun en fin de première période qui aurait pu lui valoir un second carton jaune et donc une exclusion. "C’est assez évident d’après moi… Vous pensez sûrement la même chose que moi et mes coéquipiers mais je ne veux pas commenter cela. Vous devez aller demander à l’arbitre pourquoi il ne lui a pas donné une seconde carte jaune. De toute façon, nous avons eu les occasions pour gagner ce match. Ce n’est pas à cause de cette non-expulsion que nous n’avons pas pu gagner."