Après la victoire méritée acquise face au rival malinois, le moral était, bien entendu, au beau fixe ce mardi lors de l’entraînement. "Forcément, il est gonflé à bloc. Mais je ne dirais pas pour cette victoire face aux Malinois mais plus sur l’ensemble de ce que nous avons réalisé depuis le début de la saison. Il faut évidemment continuer à prester comme nous le faisons actuellement car le côté mental ne suffira pas si on veut garder cette position jusqu’à la fin décembre", détaillait Felice Mazzù sur le moral de son groupe.

Au match aller contre Zulte, les Unionistes n’avaient pas joué leur plus grand match mais s’étaient imposés 2-1 dans les derniers instants de la partie. "On ne doit pas se baser sur le classement de Zulte, c’est une certitude. On ne doit que se regarder nous-mêmes. C’est un adversaire difficile qui regorge de joueurs de qualité. C’est un adversaire qui a déjà battu l’Antwerp à la maison et qui a gêné Bruges le week-end dernier durant plus de vingt minutes. Notre objectif est de prendre chaque match avec un certain respect de l’adversaire sans tenir compte du classement. Que ce soit Zulte, Bruges ou un autre."

Après avoir joué ce dimanche, le onze de base subira peut-être quelques modifications pour maintenir la fraicheur dans le groupe. "C’est une possibilité, on verra les sensations des gars. C’est évidemment une possibilité de donner un peu de fraicheur au groupe. On enchaine les matchs donc il faut en prendre compte, oui", racontait l’entraîneur.

Il ne reste que trois matchs (NdlR : Zulte Waregem, le Cercle puis Gand) avant que les Saint-Gillois prennent un peu de repos lors d’une trêve qu’ils méritent amplement. L’importance de prendre le maximum de points avant cette coupure est d’ailleurs dans les têtes unionistes. "Le calendrier de janvier est très chaud mais celui avant la trêve l’est également. On joue des adversaires mal en point et ce seront donc des matchs hyper difficiles. Les adversaires (Zulte et le Cercle) sont dans le rouge et les adversaires ont donc le feu. Puis, Gand est dans sa meilleure période de la saison. Ce sera très compliqué. On aimerait bien conserver notre première place au classement pour finir l’année civile. Ce serait un beau cadeau pour les joueurs car ils le méritent au vu de leur travail. Mais ce ne serait pas une fin en soi de ne pas l’être, on ne va pas se mettre une pression inutile. Je suis déjà très fier de mon groupe pour tout ce qu’il a réalisé."