Louvain a déjoué tous les pronostics d’avant-match en battant le leader unioniste chez lui. Forcément, le sourire qu’arbore généralement Felice Mazzù après les victoires, n’était pas présent sur son visage en conférence de presse.

Le T1 de la Butte est revenu, avec un peu d’amertume, sur la défaite de son équipe face à un adversaire solide qui a réalisé le match parfait. "C’est bien sur le moment de gagner un match 1-7 (NdlR : à Ostende) mais cela engendre trop souvent du confort, et des moments où les joueurs sont plus relax. On le voit d’ailleurs sur les deux premiers buts de Louvain… C’est directement plus difficile quand on nous fait autant de publicité la semaine. Cette défaite nous permettra de vivre des jours plus calmes (sourire). On vivra plus sereinement avant la partie face à Saint-Trond. Cette défaite ne doit pas avoir de conséquences au niveau mental de mes joueurs, cela ne change rien. On doit juste réagir et ne pas rester sur un mauvais résultat la semaine prochaine."

Les Saint-Gillois étaient pourtant prévenus des intentions louvanistes après leur défaite contre Seraing lors de la précédente journée de championnat. "On savait qu’ils avaient envie de réagir, tout le monde était prévenu. On a fait des erreurs qu’on ne commet pas d’habitude et cela s’est payé cash. On a commis trop d’erreurs pour remporter le match. J’ai envie de dire que leur victoire est méritée car OHL a été très efficace contrairement à nous."

Mais ce résultat décevant ne doit pas perturber les esprits unionistes. Felice Mazzù appuie d’ailleurs dans ce sens. "On savait qu’on ne gagnerait pas tout. Retomber les pieds sur terre nous fera peut-être du bien. On doit rester humble, on n’a rien entre les mains pour le moment…"