À l'Union, on a bien compris ces dernières heures que Felice Mazzù pourrait prendre la direction d'Anderlecht, mais l'on espère encore convaincre l'entraîneur carolo de rester. "Felice nous a dit qu'il a reçu une proposition, sans dire de quel club il s'agit, mais bon, c'est probablement Anderlecht", explique Philippe Bormans, le CEO. "Il nous a demandé d'avoir un peu de temps pour y réfléchir. De notre côté, nous avons fait une très belle offre à Felice. Il aurait beaucoup de liberté et pourrait travailler dans les meilleures conditions. À lui de se décider, maintenant. Bien sûr, on espère qu'il reste chez nous... mais peut-être sommes-nous naïfs."

Le club saint-gillois espère au moins garder son T2, Karel Geraerts. À noter qu'il n'y a pas (encore) eu de contacts entre les directions des deux clubs bruxellois.