La préparation avance pour l’Union et le niveau de l’adversaire augmente de match en match. Après des victoires faciles face à Mons (2-6) et Tempo Overijse (0-5), les hommes de Mazzù ont connu plus de difficultés sur le terrain de Heist ce mercredi (1-3). Menés au score, les Unionistes ont renversé la vapeur pour enchaîner avec une troisième victoire.

Pour le plus grand bonheur d’Anthony Moris, qui n’a pas eu beaucoup de ballons à jouer lors de ses 45 minutes sur le terrain.

"Toucher des ballons n’est pas le plus important, avance le gardien titulaire des Bruxellois. Ce qu’il faut, c’est trouver ses repères et retrouver du rythme. Les matchs amicaux sont le petit plus à côté des entraînements durant lesquels la charge de travail est de plus en plus importante."

Comme cela a été le cas lors des deux premiers amicaux, plusieurs jeunes ont reçu du temps de jeu, le groupe n’étant pas encore au complet.

"Nous manquons encore à l’heure actuelle de joueurs à certaines positions, comme au milieu du terrain, ce qui permet aux jeunes de recevoir leur chance, poursuit Moris. Ne nous voilons pas la face : l’équipe n’est pas encore prête. Mais je suis convaincu que le club fera les efforts nécessaires pour transférer d’ici le début de la saison. Je sais que nous aurons une équipe compétitive."

Et dans cette équipe, un Unioniste a fait son retour, au même titre que Moris qui était durant quelques jours avec la sélection luxembourgeoise : Loïc Lapoussin. L’ancien Virtonais, en stage avec Madagascar, a joué 45 minutes de bonne facture.

"Je me sens prêt même si cela faisait un petit moment que je n’avais plus joué avec l’Union, avance le joueur de 25 ans. Nous avons fait une bonne deuxième mi-temps, c’est encourageant pour la suite. J’ai réussi à pas mal de fois trouver Lazare Amani (NdlR : récemment prêté par Charleroi). Je sens que nous pouvons faire un bon début de saison en tentant pourquoi pas de jouer le haut de tableau."

L’intensité de la préparation va désormais augmenter avec les deux prochains adversaires de D1A : l’Union se déplace à Zulte Waregem samedi avant de se rendre au Standard mercredi. De quoi se rendre compte de manière plus flagrante des besoins pour la prochaine saison au plus haut niveau.