Anthony Moris (Luxembourg), Teddy Teuma (Malte) et Loïc Lapoussin (Madagascar) ont pu rejoindre leur groupe national respectif. Un rendez-vous de quelques jours seulement qui ne comptait pas d’un point de vue comptable étant donné qu’il n’y avait aucun match à enjeux. 

Anthony Moris a une nouvelle fois fait forte impression avec le Luxembourg. Nos voisins ont joué deux amicaux face à la Norvège et face à l’Écosse, deux opposants plus costauds sur papier qui devaient servir de baromètre aux Luxembourgeois. S’ils se sont inclinés par deux fois, nos voisins du Grand-Duché ont fait très belle figure. Ils n’ont encaissé que deux roses sur les deux rencontres et se sont donc inclinés sur le plus petit des écarts (1-0). Le portier de l’Union s’est offert deux belles prestations et un match de gala face à Erling Haaland, le serial buteur de Dortmund, qui aura trompé Moris dans les ultimes secondes de la rencontre.

Ils n’ont pas obtenu meilleur résultat contre les Ecossais, qui, eux, se préparaient activement pour l’Euro 2020 qu’ils disputeront dans quelques jours. "Ces deux matchs amicaux nous ont permis de grandir et d’emmagasiner de l’expérience", a-t-il expliqué sur le site du club. "Comme lors des dernières sorties en sélection, le contenu est excellent mais on encaisse des buts par manque d’expérience. C’est encourageant pour la suite. Individuellement, je m’étais bien préparé pendant l’intersaison avec Laurent Deraedt pour ces deux sorties internationales. Je vais profiter de quelques jours de repos et je reviendrai en pleine forme pour la suite de la préparation à l’Union !"

Le capitaine du matricule 10, Teddy Teuma, a pu disputer deux matchs avec Malte. Tout d’abord face à l’Irlande du Nord, adversaire contre lequel ils ont pris l’eau (0-3). Ils se sont ensuite fait dominer par le Kosovo 1-2 quelques jours plus tard. Sur 180 minutes de jeu, Teddy Teuma en a disputé 151 au total. L’homme fort du club jaune et bleu s’est lui aussi penché sur son expérience internationale sur le site du club. "Sur un plan personnel, ces matchs m’ont fait du bien après un petit break. C’était une sorte de pré-préparation pour moi. Sur le plan collectif, on aurait pu et même du faire un match nul face au Kosovo et c’est dommage qu’on encaisse en fin de match mais ce stage en Autriche était important pour la cohésion du groupe. C’était encore une expérience enrichissante, mais maintenant je suis impatient de revenir à Bruxelles pour la préparation".

Loïc Lapoussin est lui parti s’entrainer avec les Barea sans disputer le moindre match. La fédération malgache a organisé un camp pour cinq entrainements collectifs mais, surtout, pour que les joueurs rencontrent Eric Rabesandratana, leur nouveau sélectionneur.

Les trois internationaux bénéficient de quelques jours supplémentaires pour se reposer avant la reprise. Le groupe se donnera rendez-vous ce jeudi pour les premiers entrainements collectifs.