La direction saint-gilloise et Joël Crahay, tête pensante du centre de formation, ont décidé de se séparer. Le RTFJ, arrivé en juin 2020, avait expliqué dans nos colonnes il y a quelques mois vouloir remettre le centre de formation unioniste sur le meilleur chemin possible. Le nom de l'homme qui a travaillé dans des clubs comme Anderlecht, le Standard ou bien Arsenal a récemment été associé au Sporting Charleroi.

Joël Crahay a décidé de ne pas poursuivre son aventure au club de la Butte. Un choix qui a surpris le CEO du club, Philippe Bormans, qui ne s’attendait clairement pas à voir son élément fort s’en aller. "Nous ne nous attendions pas à ce que Joël Crahay parte. Cela a été une grosse surprise pour nous je dois admettre. Son contrat se terminait en juin et il a exprimé ne pas vouloir le prolonger", explique Monsieur Bormans. "Cela fait plusieurs mois maintenant que nous travaillons sur l’organisation et la structure de l’école des jeunes. Ce n’est pas un sujet facile car l’Union possède un manque de place. Trop peu de terrains par rapport au nombre de joueurs qui sont affiliés au club. Mais bon, cela fait partie de l’aventure. On veut avancer et continuer à professionnaliser le club et son école des jeunes".

Concernant Joël Crahay, le bilan était satisfaisant pour Philippe Bormans. "Je pense qu’il a fait un super boulot depuis son arrivée il y a un an. C’est dommage qu’il ne nous accompagne pas dans cette montée car c’est quelqu’un de très compétent. Nous avons redéfini une structure que nous allons présenter dans les jours qui viennent."

Malgré la réussite sportive de l’équipe première, la RUSG Academy sera l’un des gros chantiers des dirigeants pour les saisons qui viennent étant donné le vivier incroyable de jeunes talents dans la capitale. Le club est en retard sur plusieurs centres de formation (NdlR : sans vouloir évoquer les grosses écuries du top belge). "Il y a du boulot, c’est vrai. On est loin des clubs comme Charleroi par exemple. Ils ont effectué un gros travail ces dernières années et nous devons suivre cette voie-là."

Le profil du futur RTFJ est un point essentiel du bon fonctionnement d’une académie. Philippe Bormans et Chris O’Loughlin, directeur sportif, ne devront pas se planter sur le futur candidat. "Il n’y a pas encore un profil qui se dégage. Je dois avouer qu’on ne s’y attendait pas car c’était la première personne évoquée dans l’organigramme. Il était d’accord dans un premier temps avec ce que nous avions évoqué mais a décidé de se raviser par la suite. On veut vraiment se professionnaliser et passer à la prochaine étape. Cela veut dire qu’il y aura des changements et c'est inévitable… Il ne faut pas oublier que l’Union Saint-Gilloise vient de très loin concernant son centre de formation. Mais on trouve ça très important à développer et nous souhaitons investir davantage."

Le communiqué du club :

"Notre responsable de la formation des jeunes, Joël Crahay, mettra un terme à ses fonctions à la fin de cette saison. Notre club souhaite le remercier pour son implication à la RUSG Academy et lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière. La RUSG travaille activement sur sa succession et présentera sa nouvelle structure prochainement aux jeunes joueurs, parents et entraineurs."