Samedi 13 mars 2021, Bruxelles. L’Union écarte le voisin molenbeekois au Stade Marien et est officiellement championne de Division 1B. La fête est belle au coup de sifflet final mais est gâchée par l’absence de supporters pour cause de huis clos.

Dimanche 3 avril, Liège. Les hommes de Felice Mazzù battent le Standard et s’assurent de la première place de la phase classique, à une journée de la fin. Cette fois, les supporters sont bien présents. Et s’apprêtent à célébrer cet exploit ce dimanche.

C’est avec l’idée de fêter le titre en D1B et la première place en phase classique en D1A que la "Zwanze Parade" a été mise sur pied. Cet événement, une initiative conjointe des clubs de supporters de l’Union, aura lieu avant la rencontre Union-Beerschot prévue dimanche à 18h30 au Parc Duden. "Quand j’étais petit, dans les années 70, les supporters populaires de l’Union venaient des Marolles, explique Salva, l’un des membres du collectif unioniste à la base du projet. Ils partaient de la Place du Jeu de Balle en cortège avec trompettes, tambours et majorettes, jusqu’au Stade Marien. Je me suis dit que cela pouvait être sympa de relancer ce qui faisait partie du folklore bruxellois. Vu que nous avons été frustrés de ne pas pouvoir fêter le titre en D1B à cause du Covid et vu les résultats extraordinaires cette saison, c’était le moment d’organiser cela."

Au programme : des bars et autres échoppes seront ouverts dès dimanche à 12h en face de l’hôtel de Ville de Saint-Gilles, sur la Place Van Meenen, avant l’arrivée une heure plus tard de la Fanfare de Moulbaix et de ses Majorettes. Le cortège partira à 16h15 en direction du Stade Marien. Le tout avec une idée caritative derrière la tête. "La vieille culture bruxelloise sera remise à l’honneur, continue Salva. Ce sera festif et ouvert autant aux enfants qu’aux personnes âgées. Nous sommes une grosse cinquantaine de bénévoles, qui viennent des différents clubs de supporters de l’Union, à organiser cette Zwanze Parade. Avec les bénéfices récoltés durant la journée, et en collaboration avec Union Fondation, nous allons créer une cagnotte permettant d’aller chercher la saison prochaine les anciens supporters de l’Union dans leurs homes saint-gillois et forestois et les amener au stade."

© DR

L’événement a été loin d’être facile à organiser. Jusqu’au bout, le collectif unioniste a eu peur de devoir annuler à cause d’une reprogrammation possible du match de l’Union le samedi ou le dimanche plus tôt dans la journée. "Cela fait trois mois qu’on organise le projet et nous étions proches de devoir l’annuler à la dernière seconde. Heureusement, nous avons été fortement soutenus par les communes de Saint-Gilles et de Forest qui ont appuyé malgré les difficultés."

Il ne reste désormais plus qu’à faire la fête, dès 12h ce dimanche. En attendant un possible futur titre de champions des Unionistes qui permettrait aux supporters de faire des festivités encore plus grandes...