Malgré le score sans appel de 7-0 en faveur des Jaune et Bleu, il y avait du bon et du moins bon. Avec huit changements dans son onze de base, Felice Mazzù remettait sur papier la même équipe ayant dominé Fortuna Sittard lors du break international, le premier septembre dernier. Les Unionistes ont fait la différence en deuxième période après avoir galvaudé énormément d'occasions durant le premier acte.

Felice Mazzù : "Tout n'a pas été extraordinaire"

Le coach était un peu en rogne avant de rejoindre le vestiaire. Les Unionistes ne menaient que d'un petit but malgré avoir créé de nombreuses opportunités. "Si je dois regretter quelque chose, c’est cette nonchalance en première mi-temps. On a eu 14 situations de but dont 4 qui ont été arrêtées par le gardien et dix galvaudées par nous-même. On aurait déjà du tuer le match à la mi-temps car quand vous gâchez autant d’occasions, un adversaire comme celui-là peut égaliser par une transition et le match peut changer. Après, on avait la maitrise du ballon et du match. Tout n’a pas été extraordinaire mais les gars ont eu la volonté, l’envie. Je retiens aussi que les titulaires habituels sont bien rentrés, avec de l’attitude. Le résultat reste mérité, plusieurs gars ont marqué et, pour finir, on a mis au repos des joueurs à risque, comme Dante, Bart, Guillaume ou Senne. On retiendra cela", expliquait le T1 bruxellois.

Il poursuit son analyse : "Collectivement, il y a eu des bonnes choses et niveau organisation je peux me montrer satisfait. La concurrence est rude pour la suite et nous verrons bien comment ça se passe". Il s'est ensuite exprimé sur l'équipe qu'il voulait tirer au prochain tour. "On doit se dire dans notre tête qu’on est capable de jouer n’importe quel adversaire et de gagner. Si je vous dis qu’on préfère affronter un plus petit, ce sera perçu comme un sentiment de peur. Si je vous dis qu’on préfère une affiche, c’est pour redorer le blason et faire plaisir à notre entourage. Petit ou grand, honnêtement, cela ne change pas pour nous."

Lazare Amani : "Je pense avoir répondu aux attentes"

Le médian de l'Union a fait forte impression au sein du triangle médian bruxellois. Toujours dans les bons coups et tourné vers l'avant, l'Ivoirien prêté par Charleroi a saisi sa chance. "On a fait un bon match, on a bien débuté la partie même si nous ratons les occasions. Nous sommes rentrés en deuxième période pour faire le break et tuer les jambes de l’adversaire. Personnellement, j’ai fait un match correct, j'ai tout donné et donc je pense avoir répondu aux attentes. Ma prestation a été couronnée d’un but, ça fait toujours plaisir. On va dire que j’ai vécu un rêve en direct et cela fait du bien."