Le réveil a été matinal pour les joueurs de l'Union. Après avoir passé la nuit au centre d'entraînement de Lier, ils ont débuté la journée aux alentours de 3 heures du matin. Rapidement, ils ont pris la direction de l'aéroport d'Anvers pour s'envoler vers Alicante (Espagne).

Après un vol de plus de deux heures, les Unionistes ont pris leurs quartiers dans le luxueux hôtel Principe Felipe de La Manga.


Deux absences pour Covid

Au total, 22 joueurs ont fait le voyage ce mardi matin. Grand absent de marque : Felipe Avenatti. L'Uruguayen, en manque de temps de jeu dans la capitale, est en discussion avec le Beerschot où il pourrait être prêté par le Standard jusqu'à la fin de la saison.

Deux autres joueurs n'ont pas réalisé le déplacement, pour une autre raison : le troisième gardien Tibo Herbots et le défenseur Matthew Sorinola ont été testés positifs au Covid-19 et ont été placés en quarantaine. Senne Lynen, blessé au genou en octobre dernier, continue sa revalidation en Belgique.

Un entraînement en après-midi

A 16h, les hommes de Felice Mazzù se sont retrouvés sur le terrain d'entraînement, situé à plusieurs centaines de mètres de l'hôtel, pour une première séance sous le soleil espagnol. Parmi eux, trois jeunes ont intégré le groupe pro pour ce stage : Joachim Imbrechts, Noa Wyns et Soulaimane Berradi.


Au programme, toros et autres exercices de renforcement et de stabilité pour rentrer en douceur dans ce stage.

L'arrivée de Machida

Ce mardi matin, l'Union a officialisé l'arrivée en prêt de Koki Machida. Le Japonais, qui a pu rencontrer ses nouveaux coéquipiers une première fois au centre d'entraînement de Lier lundi, n'a pas pris le même vol vers l'Espagne. Après avoir réglé la paperasse administrative, il a quitté la Belgique en fin de journée et est attendu en Espagne en tout début de soirée.