Vous n’êtes pas aussi joyeux que nous." En regardant l’assemblée masquée de journalistes préoccupés par le bouclage, John van den Brom s’est amusé. "Dans notre vestiaire, c’est la grosse fête. On voit ce que représente une victoire en Coupe. C’est un beau trophée. C’est ma toute première en tant qu’entraîneur. Je suis super content."

L’entraîneur néerlandais a eu son rôle dans le match. À l’abri des regards pendant la mi-temps. "Même si on avait eu les plus belles occasions en première période, je nous trouvais très moyen en possession de balle. Je n’étais pas satisfait et j’ai beaucoup insisté sur ça à la pause. Mes joueurs sont jeunes et ils étaient atteints par la nervosité d’une finale. C’est normal mais j’ai essayé qu’on retrouve notre jeu. C’est ce qui est arrivé en seconde mi-temps. On était même très bon."

Avec son trident offensif en vedette, forcément. Un but pour Ito, un assist pour Onuachu et les deux pour Bongonda. "C’est la meilleure ligne d’attaque de Belgique mais c’était déjà le cas avant cette rencontre. Je suis heureux de les voir à ce niveau dans une finale. C’est une belle récompense pour eux."

Genk n’aura désormais meilleur ticket européen qu’en cas de deuxième place en playoffs. Mais est-ce vraiment mieux, avec des tours préliminaires supplémentaires en été ? "Oui, c’est mieux", tranche van den Brom. "J’ai connu la Ligue des champions avec Anderlecht et je sais à quel point c’est beau. C’est ce qui fait le mieux progresser les joueurs. On voulait gagner la Coupe, c’est la fête mais on sera là vendredi (Ndlr : contre l’Antwerp) pour le début des playoffs. On veut cette deuxième place. C’est très serré et on y croit vraiment."

À Genk, la pression s’est tout de même envolée. La saison sera de toute manière réussie. "J’espère bien qu’on pourra continuer sur notre lancée de la finale. On a vraiment une très bonne équipe, avec beaucoup de qualités balle au pied. On a aussi un vrai groupe, même si un onze-type s’est dégagé. Regardez comme MacMenzie est monté au jeu pour cinq minutes. Il a empêché une action importante du Standard. Ça dit beaucoup de notre effectif. Je peux compter sur tout le monde."