La Commission des Litiges de l'Union belge de football ne se penchera que le 24 janvier, lors de sa première séance de l'année 2017, sur le dossier d'Hein Vanhaezebrouck, en raison de l'absence mardi de l'entraîneur de La Gantoise.

Hein Vanhaezebrouck avait été renvoyé aux vestiaires jeudi dernier lors du match de la 20e journée de la Jupiler Pro League face à Anderlecht (2-3). Le parquet avait réclamé une semaine de suspension et 400 euros d'amende, ce que La Gantoise n'avait pas accepté renvoyant le dossier devant la Commission des Litiges.

Hein Vanhaezebrouck pourra donc prendre place sur le banc face à Charleroi (20 janvier), mais risque d'être dans les tribunes pour le déplacement à Lokeren le 25 janvier.

Pour préparer sereinement le duel contre Genk (18h00), Hein Vanhaezebrouck n'était pas présent, représenté seulement par son conseil Sebastien Ronse.