Il y avait beaucoup de beau monde au 66e gala du Soulier d'Or, qui a vu Hans Vanaken et Tessa Wullaert remporter un nouveau trophée.

Joueurs, dirigeants et entraîneurs se sont arrêtés au micro de la DH/Les Sports + pour livrer leurs impression sur cette soirée réunissant toute le gratin du football belge.

Hans Vanaken, le grand gagnant de la soirée, était évidemment le plus sollicité. Malgré ce doublé, le Diable rouge ne fait pas une fixation sur un éventuel transfert et assure vouloir attendre "la bonne offre, au bon moment". Il assure également que ce nouveau Soulier d'or ne va "rien changer au footballeur Hans Vanaken".



Philippe Clement, l'entraîneur de l'année, savourait son titre tout en vantant les nombreuses qualités de son Diable rouge: "Intelligence, vista, efficacité...". Il espère évidemment le conserver une année supplémentaire mais ne peut donner aucune garantie à ce sujet:


Yari Verschaeren, élu espoir de l'année, était très content. "Je n'avais pas senti que j'allais gagner. Les deux autres joueurs le méritaient aussi. Ils ont aussi fait une bonne année. Le Soulier d'Or ? Je l'espère bien, un jour. On verra", commentait l'Anderlechtois.


Zinho Vanheusden, qui était éligible dans la catégorie espoirs, s'attendait bien à ne pas être sacré ce mercredi soir du côté de Puurs. "J'ai été blessé pendant quatre mois. Les trophées collectifs sont plus importants. J'en voudrais un avec le Standard. Ici, ça ne m'intéresse pas", avouait le défenseur des Rouches.


Le défenseur de Bruges Clinton Mata a marqué le plus beau but de l'année. Sa frappe sous la barre transversale était somptueuse. "Je ne marque pas souvent. Je pense que c'est le plus beau but de ma carrière. De plus, ce but me fait penser à mon papa car il a rêvé que je marque comme ça".


Du côté des gardiens, c'est Simon Mignolet qui s'est imposé, lui qui n'a récolté des points qu'au second tour des votes. "Je suis un peu surpris. J'ai gagné des points grâce aux clean-sheets. Je le dois à mon équipe. La razzia brugeoise? C'est mérité je crois. On est sur le bon chemin et on doit continuer".  


Hendrick Van Crombrugge, le gardien du RSCA, estimait que son homologue brugeois Simon Mignolet méritait le titre de meilleur dernier rempart de l'année. "Mignolet est hors catégorie. Il n'a pas joué pendant tellement d'années à Liverpool pour rien. C'est aussi une valeur sure en équipe nationale. Il est exemplaire. Yari meilleur jeune? Je pense également que c'est mérité. Il a débuté en équipe nationale." 



Bart Verhaeghe était évidemment un président heureux, au vu de la razzia du Club Bruges, ce mercredi soir. L'occasion pour l'homme fort des Blauw en Zwart de proner sa vision du football: "On manque peut-être encore de vision à long terme, dans le football belge. Je pense que tous les clubs du championnat y gagneraient s'ils voyaient les choses sur 5 ou 10 ans."


Tessa Wullaert, qui a remporté son troisième Soulier d'Or, était aux anges. "Ce que j'espère surtout, c'est qu'on va se qualifier pour les championnats d'Europe. J'espère que les filles sont contentes pour moi. A City, on va me féliciter mais après on se concentrera sur le championnat", relativisait la capitaine des Red Flames. 


L'administrateur-délégué du Sporting de Charleroi et président de l'Union Belge s'est également arrêté à notre micro. Mehdi Bayat espère voir Vanaken signer dans un grand club. "J'espère qu'Hans évoluera le plus longtemps possible dans notre championnat mais il devrait bientôt rejoindre un grand club européen. Il le mériterait. Un Zèbre Soulier d'Or ? Ce n'est dans les plans d'Horizon 2024 mais il faut continuer à travailler. On ne sait jamais", commentait-il. 



Avant la remise des prix, il y avait eu, bien sûr, le fameux défilé sur le tapis rouge (ou plutôt doré, cette année):