Souvenez-vous: mercredi soir, le match entre Genk et Anderlecht comptant pour les Champions' play-offs avait été retardé de 15 minutes (21h au lieu de 20h45).

Ce jour-là, nous vous expliquions que le camion du VAR était arrivé en retard au stade et que comme il fallait une heure trente pour les installations du matériel, la rencontre n'avait pu se tenir à l'heure prévue.

Ce samedi, nos confrères du Laatste Nieuws dévoilent les raisons exactes de ce retard. Le chauffeur aurait tout bonnement confondu Genk et Gand (Gent en flamand). Ce n'est qu'une fois arrivé à la Ghelamco Arena qu'il s'est rendu compte de son erreur et a poussé sur le champignon pour se rendre à Genk...

Contactée par nos confères flamands, Stéphanie Forde, qui est à la tête du département des arbitres, assure que ce genre de couac ne se produira plus la saison prochaine. “Nous travaillerons à partir du ‘VAR Replay center’ à Tubize, et les camionnettes ne seront plus nécessaires", explique-t-elle. "Donc des incidents comme celui-ci ne seront plus d’actualité.”

En attendant, la Belgique va encore faire rire le monde entier...