Le 20e but de Jelle Vossen pourrait en effet valoir son pesant d’or

Heureux, Jelle Vossen ne voulait pas verser dans l’euphorie. “Il faut aller étape par étape. Mais c’est clair que nous avons réalisé contre Anderlecht une étape importante. Maintenant, il nous faut rester calme” , jugeait le buteur du Racing. “Sur mon but, je n’ai guère hésité, au contraire de Silvio Proto. Peut-être qu’il a été gêné. Je me suis retourné et j’ai tiré sans me poser de question. C’est peut-être mon but le plus important, contre un concurrent direct. Peut-être se révélera-t-il au final comme le winning goal.”

Alors qu’il avait forcé le penalty, il n’avait pas été invité à le convertir. Pourtant, un but de plus lui aurait permis de conforter un peu plus sa place en tête du classement des buteurs. “Terminer meilleur buteur, ce serait bien, mais les trois points pris ce vendredi soir sont plus importants encore” , dit-il.

Auteur de plusieurs passes décisives, Kevin De Bruyne avait été l’autre homme en vue chez les Limbourgeois. “Collectivement, on a très bien joué. Nous avons montré que, sur ce plan-là, nous étions une des meilleures équipes de la compétition” , lâche le Gantois. “L’entraîneur ne nous a pas tenu un discours particulier avant ce match. Il nous a simplement dit de ne pas nous mettre trop de pression.”

Ce match aurait pu être encore plus délicat pour De Bruyne, dont le nom circule à Anderlecht. “Je me fous de ce qui est écrit dans la presse. Je n’ai pensé qu’à gagner ce match. Je veux être champion et je veux faire la fête avec Genk. Le reste, on verra plus tard.”



© La Dernière Heure 2011