Le porte-parole de la Ligue Pro, Stijn Van Bever, a confirmé cette possibilité. "Chaque club doit toujours préparer son terrain à être praticable."

Le match au Freethiel contre Eupen a été annulé samedi après-midi, car le terrain waeslandien n'était pas exempt de glace. L'arbitre a estimé que la sécurité des joueurs était menacée et a décidé de ne pas débuter le match. Un cas similaire s'est présenté à la Côte, où le Ostende-Genk a été annulé en raison d'un terrain injouable. Le terrain était devenu si dur à cause du gel que le risque de blessures était trop élevé en cas de chute.

À la Ligue Pro, on est agacé par la situation. En raison du calendrier serré, on aurait préféré le report pour cette raison. "Le match de Coupe entre l'Union et le RSC Anderlecht a pu se dérouler dans de parfaites conditions. L'Union a fait les efforts nécessaires", a déclaré Stijn Van Bever. "S'il apparaît que le terrain n'est pas suffisamment protégé ou entretenu, le règlement intérieur de la Pro League stipule que les clubs peuvent être sanctionnés pour cela. Le terrain doit toujours être praticable".

Les amendes s'élèvent à 50.000 euros et passent à 100.000 euros en cas de récidive. La question de savoir si Waasland-Beveren et le KVO devront puiser dans leurs économies dépendra du rapport des arbitres qui ont décidé d'annuler les rencontres.

Les matchs reportés seront rattrapés ce mercredi 17 février. En début de soirée à 17 heures, Waasland-Beveren jouera contre Eupen, et à 19 heures Ostende reçoit le Racing Genk.