Après le nul concédé dimanche à Charleroi (1-1), les Hurlus se sont mis, plus que jamais, en porte-à-faux dans la course au maintien. Pour l’instant, les Mouscronnois occupent l’inconfortable fauteuil de barragiste (31 pts), mais le ciel pourrait s’assombrir pour eux, ce mardi soir. Et on ne parle pas ici des problèmes extrasportifs qui ressurgissent ces dernières heures au Canonnier.

Waasland-Beveren (28 pts) talonne les hommes de Jorge Simao, en fond de classement, avec un match de moins. Ce Waasland-Beveren - Saint-Trond devait se tenir le 20 mars dernier mails Il avait été reporté car sept joueurs du noyau de Saint-Trond avaient été déclarés positifs au covid. Ce soir, les hommes de Nicky Hayen ont donc l’occasion rêvée de recoller à leur plus proche concurrent.

Ce sera en cas de victoire uniquement. Mais les Waaslandiens ont repris confiance : avec une victoire surprise et rassurante (0-2) à Ostende, 4e de Pro League. De quoi peut-être galvaniser ceux qui n’avaient plus gagné à l’extérieur depuis le 13 décembre 2020.

Côté trudonnaire, ce déplacement au Freethiel s’effectuera sans trop de pression. Sauf immense catastrophe, leur maintien est quasiment assuré après leur important succès (2-1) acquis face à Malines ce samedi.

Les Mouscronnois doivent espérer que Saint-Trond ne perde pas. Car dans leur duel à distance avec Waasland-Beveren, les Hurlus sont bien moins bien lotis par le calendrier. Lundi, ils recevront l’Antwerp, avant de se déplacer au Club Bruges. Waasland fait face à un calendrier bien plus abordable avec la réception de Courtrai – qui aligne un bilan de 4 défaites consécutives –, puis un déplacement à Den Dreef pour aller défier OHL.