La semaine dernière, les Néerlandais s'étaient imposés 2 à 0. Le match retour se disputera au stade Vanden Stock à Anderlecht vu que le stade Arc-en ciel ne répond pas aux normes européennes de l'UEFA.

A l'aller, Zulte Waregem n'a pas fait forte impression, mais cela ne tranquillise pas pour autant Phillip Cocu. "Nous devons une nouvelle fois nous montrer très précis", insiste l'ancien international, qui sent que les joueurs partagent son avis. "La rigueur et la volonté sont très grandes. Cela se voit à l'entraînement."

Alors que le PSV effectue un joli début de saison avec un noyau remanié et rajeuni, cela a grondé à Zulte Waregem suite à l'affaire du brassard de capitaine entre Davy De fauw et Thorgan Hazard. "Cela ne nous regarde pas. Nous nous occupons de notre match afin de passer au tour suivant", a commenté Phillip Cocu mardi.

Les supporters de Zulte Waregem ne croient pas trop à un retournement de situation si l'on en juge par le nombre de supporters prêts à faire le déplacement à Bruxelles. Ils ne seront par exemple que 5.000 à prendre place dans les 35 cars réservés par le club du Gaverbeek. Mille supporters sont attendus pour le PSV.

"Zulte Waregem a besoin de soutien mais vous êtes plus motivés quand vous entrez dans un stade plein. Nous allons voir comment préparer au mieux cette rencontre", a ajouté le milieu de terrain du PSV, Stijn Schaars.