Les Unionistes, en déplacement à l'OHL, se sont inclinés 1-0 après le relâchement d'un ballon facile par leur gardien Kudimbana.

Désireux de se racheter après le décevant revers subi face à la lanterne rouge Tubize, les Saint-Gillois allaient toutefois au-devant d’une tâche délicate, pour ce déplacement chez des Louvanistes obligés de s’imposer, de préférence par un écart de trois buts, histoire de garder la main par rapport au Beerschot au classement d’une première tranche dont le dénouement sera pour dimanche prochain.

On sentait d’emblée les joueurs de l’équipe locale très nerveux, Daeseleire et Tshimanga étant d’ailleurs déjà avertis alors que le chrono du stade n’avait pas encore atteint la huitième minute de jeu. Au fil des minutes, OHL mettait d’ailleurs une pression de plus en plus intense sur une phalange bruxelloise contrainte, elle, à faire de plus en plus le gros dos et soulagée de voir des essais de Persoons puis de Storm filer juste à côté de l’objectif.

Et en vue du repos, seul un réflexe étourdissant de Kudimbana empêchait Maertens d’ouvrir la marque. L’Union s’en sortait donc bien, alors qu’elle n’était guère parvenue, de son côté, à porter une seule fois le danger dans le camp adverse.

Pour le deuxième acte, Diallo remplaçait Ferber, blessé, et les hommes de Marc Grosjean mettaient enfin le nez à la fenêtre via un envoi de Tabekou qui passait à quelques centimètres de la cible. Le véloce camerounais remettait cela quelques minutes plus tard, mais cette fois, sa tentative filait au-dessus du but.

Les Louvanistes semblaient perdre le fil du match, mais un coup franc d’Aguemon mal négocié par Kudimbana permettait à Schuermans d’ouvrir la marque. Une approximation de l’international congolais qui coûtait cher et obligeait ses partenaires à se découvrir. Ces derniers ne ménageaient pas leurs efforts face à un adversaire nettement moins fringant qu’en première mi-temps, mais la volée de Martens était détournée de façon peu académique par Gillekens qui se couchait ensuite sur un tir de Tabekou.

Ce dernier héritait encore de l’occasion la plus nette, mais sa reprise de la tête filait dans les mains du dernier rempart local. Paradoxalement, l’Union s’est donc inclinée dans cette rencontre en encaissant un but au moment où elle prenait clairement l’ascendant sur son adversaire. De quoi nourrir bien des regrets.

OHL: Gillekens ; Daeseleire, Schuermans, Moore, Tshimanga (27e Bagayoko); Libert, Persoons, Aguemon (70e Watt), Maertens ; Storm (86e Azevedo), Casagolda.

Union: Kudimbana ; Peyre (86e Mboko), Martens, Perdichizzi, Kis ; Morren, Da Silva, Tabekou, Luvumbu, Vercauteren ; Ferber (46e Diallo).

Arbitre: M. Put.

Avertissements: Daeseleire, Tshimanga, Kis, Da Silva, Martens, Schuermans, Morren, Maertens.

Le but: 64e Schuermans (1-0).