L’énième verdict du dossier virtonais, de retour devant l’ Autorité belge de la concurrence, était attendu. Il est tombé ce vendredi matin et, contre toute attente, il donne raison au matricule 200.

Alors que l’ Autorité belge de la concurrence n’avait pas donné raison la première fois à l’Excelsior de Virton, obligé se repositionner dans son dossier après la victoire des Gaumais en appel, l’ABC a revu son jugement et estime cette fois que le matricule 200 est bien dans ses droits et qu’il existe bien une infraction aux règles de la concurrence dans certaines conditions d’octroi de la licence professionnelle.

Les Virtonais doivent donc être réintégrés en D1B. Reste à voir quand ce sera le cas, la saison de D1B est en effet déjà bien avancée, les Gaumais pourraient-ils retrouver leur place la saison prochaine après une saison blanche ? On rappellera qu’ils ne possèdent plus, pour l’instant, que quelques joueurs sous contrat, un grand nombre étant parti voir ailleurs quand le club de Flavio Becca s’était vu retirer sa licence.

En outre, l’homme fort du club luxembourgeois ne va sans doute pas en rester là et va réclamer des dommages et intérêts à la fédération belge. On se souvient qu’il y a quelques mois, par la voix de ses avocats, il avait évoqué un montant de 15 millions d’euros.