Juste avant le repos, l'attaquant du RWDM Nangis a échappé au défenseur Soumah le long de la ligne de touche. Le défenseur de Westerlo a fauché son adversaire par un tacle violent. Nangis a failli atterrir contre les panneaux publicitaire du stade Edmond Machtens. Soumah s'en est tiré avec le jaune, mais selon la commission de Review l'arbitre De Cuyper aurait dû brandir le carton rouge.

La décision a été prise à l'unanimité lundi. A la 72e minute, Nangis aurait également dû être renvoyé directement du terrain. L'attaquant du RWDM a perdu le ballon au profit de Dierckx dans sa propre moitié de terrain, mais aurait aimé obtenir une faute. L'arbitre n'a pas bronché et Nangis s'est vengé sur le pied de Dierckx quand le ballon n'était plus en jeu. Cette phase a également échappé à l'arbitre, mais a été sanctionnée par l'intervention de la commission de Review. Soumah et Nangis devront toutes deux comparaître devant la commission de discipline de la RBFA. L'arbitre De Cuyper sera également entendu. S'il est confirmé qu'il aurait dû donner un carton rouge dans les deux phases, le parquet fédéral peut engager des poursuites. La commission de Review n'intervient plus en Jupiler Pro League en raison de la présence du VAR.