Par la force des choses, Marc Brys a été obligé d'apporter des changements à l'équipe du match aller. Le coach louvaniste a notamment dû se passer de Laurent Henkinet parti au Standard et d'Aboubakar Keita suite au décès de sa mère. Hernan Losada a reconduit le onze de l'aller avec Tom Pietermaat, qui a décoché le premier tir, et Tissoudali, qui a placé le ballon dans les mains de Darren Keet dans la foulée (4e). Les Rats ont encore bloqué OHL dans son rectangle pendant quelques minutes avant que la réplique ne fuse. Lancé dans l'axe du but par Thomas Henry, Mathieu Martens a vu son tir être bloqué avec difficulté par Mike Vanhamel (21e). 

Les occasions se sont succédées pour les Louvanistes mais Frédéric Duplus a complètement manqué sa reprise de la tête alors que Vanhamel était battu (32e), Henry n'a pas été plus précis sur un centre de Dimitri Mercier (33e) et Kamal Sowah a envoyé le ballon sur la transversale (35e). En fin de période, les Beerschotmen ont placé trois corners sous le nez de Keet, qui a été surpris par une déviation de son défenseur, Schuermans (42e, 0-1).

Dès la reprise, le duo Noubissi-Toussidali a mis fin au suspense: Keet n'a pu retenir un envoi du Camerounais et le Néerlandais a mis le ballon au fond (52e, 0-2). Il y a eu un doute sur la position de Tissoudali mais le VAR a exclu tout hors-jeu. Le Beerschot survolait les débats et sur une récupération de balle heureuse, Noubissi a fixé Schuermans avant d'enclencher un tir du droit dans l'angle opposé (62e, 0-3). Après une nouvelle transversale de Sowah (66e), Louvain a réduit son retard par Perbet (79e, 1-3). L'attaquant français a remplacé Stallone Limbombé (71e), qui était monté au jeu à la mi-temps (46e). Mais le dernier mot est revenu à Placca Fessou (90e+3, 1-4).

Vendredi, l'Assemblée générale de la Pro League a décidé que les deux équipes sont promues dans une D1A à 18 clubs. Cette rencontre s'est tout de même jouée afin d'assurer des garanties juridiques à la Pro League et car, sur le plan administratif, un champion doit être nommé.