Ultimatum pour Janevski !

Le RMP devra prendre les trois points face à Lokeren sans quoi son coach sautera.

Thomas Van den Bril
Ultimatum pour Janevski !
©Photonews

Le RMP devra prendre les trois points face à Lokeren sans quoi son coach sautera.

Lorsque l’on pose la question de but en blanc au directeur sportif, Yuri Selak, ce dernier affirme qu’il n’y a pas d’ultimatum lancé à l’encontre de son entraîneur, Cedomir Janevski.

Mais quand on pousse plus loin la discussion, on sent toutefois que la position du Macédonien ne tient plus qu’à un fil. Ou à trois points.

"En football, il y a tant de choses qui se passent", souligne Yuri Selak. "Il suffit de regarder nos derniers résultats. Cedomir Janevski est dans le football depuis 35 ans, il sait ce qu’il peut arriver en cas de nouvelle défaite. Quand on ne peut pas changer les joueurs, on doit trouver autre chose." Et c’est donc l’entraîneur qui trinque…

Certes, Cedomir Janevski est un adepte de son 4-3-3 et modifie que très rarement son système de jeu, mais est-il responsable de l’avant-dernière place actuelle des siens ? La réponse est non quand on sait que le Macédonien n’a hérité de son noyau au complet que lors du dernier jour du mercato. Et encore, il était composé de nombreux joueurs en méforme à ce moment-là.

Par contre , on peut lui reprocher de ne pas avoir su trouver les solutions pour prendre l’entièreté de l’enjeu face à Westerlo et à Malines à domicile lors du crucial mois de décembre.

L’annonce du possible licenciement, même plus que possible pour certains médias flamands, de Cedomir Janevski n’a pas surpris Yuri Selak. "Quand nous sommes dans cette position, c’est normal. Mais je le redis : Cedomir Janevski sera bien à l’entraînement cette semaine et prépare le match de Lokeren." Et Yuri Selak ne voit pas non plus une campagne de déstabilisation de la part du nord du pays.

Et le Croate sourit lorsqu’il évoque les noms qui ont circulé dans les médias flamands. "J’ai eu de nombreux coups de téléphone d’agents qui proposent des entraîneurs. Mais entendre des noms comme Riga qui vient de signer à Charlton ou encore de Rednic qui fait une excellente saison à Bucarest, c’est risible."

Joueurs et staff ont discuté ce lundi matin avant l’entraînement. Les joueurs ont affirmé leur soutien à Cedomir Janevski. À eux de le montrer samedi.


Tous les scores de la Challenger Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be