Christophe Lepoint veut de la stabilité à Mouscron :"Être fixé pour la saison prochaine"

Le capitaine est confiant pour le paiement des salaires. Mais il demande aussi des garanties.

La Rédaction
Christophe Lepoint veut de la stabilité à Mouscron :"Être fixé pour la saison prochaine"
©BELGA

À 24 heures du match, Christophe Lepoint a demandé à voir la presse afin de mettre les choses au point sur l'extra-sportif. Malgré le retard de salaires, le capitaine reste confiant. "Ce n'est pas la première fois… Gérard Lopez a toujours fini par payer. On m'a dit qu'il avait effectué le virement. On espère donc recevoir notre dû. Mais cela ne nous empêche pas de nous concentrer sur notre tâche. On a acquis le principal avec le maintien. Mais on ne va pas lâcher notre fin de saison. Contre Deinze, on a l'occasion de rentrer dans ce top 4. On reste focus sur cet objectif. Le groupe a prouvé qu'il était uni."

En revanche, le ton change au moment d'évoquer la prochaine saison. "On aimerait que cela bouge un peu plus vite, reconnaît Lepoint. D'autant plus qu'on a le temps de travailler. On sent que l'incertitude commence à trotter dans les têtes. Certains ont des options à signer, d'autres sont en fin de contrat, comme moi. On aimerait donc être fixés. Pour nous mais aussi pour les supporters, les employés…"

Car les moments clés approchent, comme le passage devant la commission des licences. "On n'en entend plus trop parler… On nous parle de fumée blanche pour un investisseur. Qu'il n'y a plus que quelques détails à régler mais on n'en sait toujours pas plus… Cela provoque forcément de l'inquiétude ."

C'est d'autant plus dommageable que tout semble réuni sportivement pour préparer un projet sérieux. "Les bases sont là. Il faut tirer un coup de chapeau au staff qui a su nous sortir du trou. C'est grâce à eux qu'on a acquis le maintien. Il restera 19 joueurs sous contrat. On sait déjà quel profil on peut aller chercher. Depuis le retour de José Jeunechamps, on tourne à une moyenne de champion. Il ne faut donc pas tout refaire."

À 37 ans et en fin de contrat, Christophe Lepoint pourrait penser à une fin de carrière méritée. Mais c'est mal connaître le gaillard qui a toujours l'envie de s'investir pour son club. "Cela ne dépend plus de moi. Mais bien sûr que j'ai encore les jambes et l'envie de poursuivre ici à Mouscron. On a une ambiance exceptionnelle dans le groupe. Si on peut le conserver, on pourra partir de suite du bon pied. Si cela se fait, on ne pourra pas se voiler la face la saison prochaine, ce sera pour jouer le haut."

Les cartes sont désormais dans les mains de la direction. À elle de jouer les bonnes pour l’avenir du REM…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be