Les employés et bénévoles de l'Excel sont dégoûtés et attristés après la faillite : "C’est comme si on voyait l’iceberg arriver de loin mais qu’on ne faisait rien pour l’éviter"

Si une nuit est passée depuis la terrible nouvelle qui les a frappés de plein fouet, quelques membres du personnel et des bénévoles paraissaient toujours aussi groggy ce mercredi matin au sein de la salle de presse du Canonnier qui était devenue leur QG.

Arnaud Smars
Les employés et bénévoles de l'Excel sont dégoûtés et attristés après la faillite : "C’est comme si on voyait l’iceberg arriver de loin mais qu’on ne faisait rien pour l’éviter"
©EDA
Bien sûr, tous se doutaient que la faillite devenait inéluctable au fil des jours. Mais l'officialisation aura été tel un coup de massue. "On continue à vivre, on n'a pas le choix", reconnaissait Philippe qui s'occupe du matériel et du flocage. Mais le sentiment général était le dégoût. "On est...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité