Comme souvent, il a fallu du temps pour que les choses se décantent au Canonnier mais tout s’est bouleversé en début de semaine. Gérard Lopez a enfin indiqué quel budget il avait prévu pour les Hennuyers. Il sera de l’ordre de six millions, soit le même que celui de cette année. Cela reste loin des standards habituels des formations jouant la remontée. Le Beerschot, Louvain et l’Union possédaient le double de cette enveloppe.

Malgré cela, la décision de l’actionnaire majoritaire de lever les fonds a permis au matricule 216 d’avancer. Diego Lopez quitte bien le navire et si Paul Allaerts a assuré l’intérim, un nouveau directeur sportif va débarquer du côté de la rue du Stade. Ce jeudi, le directeur général et Alex Hayes ont déjeuné sur la Côte à la célèbre brasserie Albert pour régler les détails de leur future collaboration.

Contrairement à son prédécesseur, Alex Hayes connaît le football belge pour avoir occupé le poste de CEO à l’Union saint-gilloise et à Virton. Un nouvel entraîneur devrait être nommé dans la foulée et la piste d’un technicien qui connaît bien le club tient la corde. Une prolongation de contrat devrait aussi être offerte à Mohamed.

Benjamin Van Durmen ne fera pas partie de cette nouvelle aventure. Le médian a activé sa clause prévue dans son contrat en cas de descente pour retrouver sa liberté. Waasland s’est de nouveau manifesté en compagnie d’un autre club de l’élite et de deux formations étrangères. Les Frontaliers perdent un enfant du Futuro mais ils sont bien décidés à miser sur leur centre de formation en D1B. Noam Mayoka (2003) a signé son premier contrat pro et trois éléments issus de la génération 2004 devraient l’imiter ce week-end. Toujours au rayon des départs, l’Excel a trouvé un accord avec Zulte Waregem pour céder Ciranni contre une somme légèrement supérieure à 500 000 euros. L’activité a repris à Mouscron et il était plus que temps.