Alors que le projet semblait bien en route à Mouscron, après les nominations des frères Mpenza et de Scifo, un premier (gros) grain de sable vient enrayer la machine. La commission des licences vient de signifier que l’Excel ne pourrait pas effectuer de transfert rentrant jusqu’à nouvel ordre. 

Pourquoi? C’est en réalité assez simple sur le papier. La saison dernière, un accord entre le LOSC et les Hurlus avait été conclu. Les Français devaient notamment apporter des fonds afin de payer les contrats des joueurs prêtés et des membres du staff. 

Mais avec le départ inattendu de Gérard Lopez de Lille, l’accord a été remis en question par la nouvelle direction des Dogues. L’argent n’est donc pas arrivé dans les caisses du club et les salaires des joueurs étiquetés lillois n’ont pas été payés.

Du côté du REM, on assure que l’interdiction est temporaire. "Le désaccord financier entre le LOSC et l’Excel devrait être réglé dans les prochains jours ce qui permettra de finaliser plusieurs dossiers déjà sur la table".

Il faut le souhaiter car le travail de reconstruction était déjà titanesque au Canonnier. S’il prend en plus du retard, cela risque de devenir compliqué…

Le communiqué du club

Royal Excel Mouscron: interdiction temporaire de transfert

La commission des licences a fait savoir au club qu’il lui était interdit d’effectuer des transferts entrant au cours de ce mercato estival. La cause de cette décision? Le conflit financier existant entre le Royal Excel Mouscron et le LOSC.

Cependant, la direction du club insiste sur le fait que cette interdiction n’est que temporaire. Le désaccord financier entre l’Excel et le LOSC devrait être réglé dans les prochains jours ce qui permettra à la direction mouscronnoise de finaliser plusieurs dossiers qui sont d’ores et déjà sur la table.