Si les Hurlus ont obtenu leur licence lundi dernier et que le personnel administratif ainsi qu’une majorité du noyau ont été payés il y a sept jours, il s’avère que le matricule 216 n’a toujours pas réglé la rémunération du mois d’avril à certains éléments. Les joueurs en fin de contrat avaient déjà perçu leur paye, avec du retard, en fin de semaine dernière. Ce mardi, les joueurs prêtés n’avaient toujours pas touché leur salaire. Ainsi, Onana, Agouzoul ou Koffi n’ont pas encore perçu leurs émoluments. Est-ce une manière de mettre la pression sur leur club propriétaire, le LOSC ?