Avec un but tombé à la 91e, le match aller contre Westerlo fait partie des plus gros regrets de la première partie de saison car Mouscron aurait pu arracher un point à celui qui était déjà leader. Mais il faut reconnaître qu’il aurait été forcé tant les Flandriens avaient été dominateurs. C’est peut-être la plus belle équipe que les Hurlus ont rencontrée jusqu’à maintenant. Et depuis l’aller, l’adversaire s’est encore amélioré. José Jeunechamps a pu s’en rendre compte en assistant au match de Coupe contre Louvain. "Ils ne méritaient pas d’être éliminés, assure le coach. Ils ont fait un gros match. Même s’il y a quelques individualités, c’est surtout un gros collectif. On sent qu’il y a du travail dans les aspects offensifs, défensifs et sur les phases arrêtées. Et vu leur place au classement, je pense qu’ils seront passés outre la déception de la Coupe."

Face à un REM qui respire la forme et qui a retrouvé à une bonne organisation, on peut s’attendre à une belle rencontre. Le plus dur sera de trouver la faille d’un côté comme de l’autre. Les Hurlus ont en tout cas pu se reconcentrer sur le sportif en cette fin de semaine. "On a géré cela comme on peut. Mais maintenant, tout est rentré dans l’ordre (NDLR : le club a jusqu’au 10 pour payer les salaires de novembre). On a retrouvé du calme dans la baraque. Vu les bonnes nouvelles, le groupe se sent bien psychologiquement. Le petit repos en début de semaine nous a fait du bien aussi, d’autant plus que tout le monde a continué à s’entretenir. On espère désormais un mois de décembre plus serein. Comme je le dis toujours, la réussite d’un club vient à 33 % de la direction, à 33 % des staffs et à 33 % des joueurs. Eux, ils font le boulot parfaitement pour le moment. Les staffs font le maximum même si on peut toujours faire mieux. On espère désormais que la direction en fera de même pour nous sortir des ennuis financiers." Car avec le récent 13 sur 15, l’Excel peut retrouver de l’ambition. Il pourrait même faire une belle occasion si le RWDM et Waasland se neutralisent samedi. "Les joueurs regardent vers le haut. Tant mieux. Nous, le staff, on doit rester calme et serein. Il faut éviter un relâchement même inconscient. Notre mission, c’est de préparer match après match."

L’entraîneur hurlu espère enfin que les supporters répondront à l’appel afin de poursuivre tous ensemble la belle série. "C’est un stade où le public est très proche du terrain. On aura donc besoin d’eux pour créer une belle atmosphère et avoir une belle rencontre entre deux équipes en forme."