Tout a une fin, même pour le RWDM...

Les Molenbeekois n’avaient plus perdu depuis le 17 octobre… contre Westerlo.

Tout a une fin, même pour le RWDM...
©BELGA

Privé de De Camargo, pas sélectionnable lors de ce match d’alignement, d’Ephestion, interdit de jouer contre son club propriétaire, ou encore de Nangis, suspendu, le RWDM partait déforcé dans ce duel au sommet face au leader.

Face à ces absences, Vincent Euvrard décidait de modifier son schéma tactique pour repasser à une défense à trois et surtout à cinq en perte de balle, laissant Togui, Nzuzi et Claes seuls sur leur île devant.

Avec cette équipe moins offensive qu’à l’accoutumée, le RWDM faisait le choix de subir, laissant le ballon à Westerlo pour attendre le leader dans sa partie de terrain. Enfoncés, les Molenbeekois ne sortaient que très rarement le cuir mais la défense se montrait solide et ne concédait aucune occasion réelle à son adversaire.

La seconde période changeait quelque peu de physionomie. Le RWDM osait enfin prendre le contrôle du ballon, se mettait enfin à construire quelques actions, sans toutefois parvenir à inquiéter Jensen. Et sur les quelques reconversions rapides, il manquait chaque fois un petit quelque chose aux attaquants pour prendre la mesure d’un Perdichizzi impérial dans la défense campinoise.

Malheureusement, au moment où le RWDM faisait enfin jeu égal avec le leader, une mauvaise relance permettait à Westerlo de trouver l’ouverture via Bernat.

Ce but scellait l’issue de la rencontre puisque le RWDM ne parvenait pas à relever la tête pour partir à l’assaut du but visiteur. Pire, à cinq minutes du terme, Vaesen tuait tout suspense d’une frappe puissante.

C’est donc un coup d’arrêt pour le RWDM qui restait sur une série de huit rencontres consécutives sans défaite depuis leur revers face à… Westerlo le 17 octobre dernier. C’est aussi une occasion manquée de s’installer seul à la deuxième place.

Rien de dramatique, à condition de redémarrer la série positive dimanche contre Mouscron.

RWDM : Defourny, Libert, Ruyssen, Le Joncour, Sankhon (80e Keita), Mpati, Gécé (80e Dante), Rommens, Nzuzi (70e El Ouhadi), Claes (70e Lavie), Togui (80e El Ouamari).

Westerlo : Jensen, Jordanov, Seigers (87e Goure), Perdichizzi (85e Remmer), Mabea, Gücketin (78e Paulet), Van Eenoo, Vaesen, Bernat (87e Seydoux), Daci, Foster.

Arbitre : M. Debeuckelaere.

Avertissements : Nzuzi, Jordanov, Rommens, Seigers.

Les buts : 72e Bernat (0-1), 85e Vaesen (0-2).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be