Théo Defourny a pris plus qu’un point contre Virton

Point du partage et points de suture : l’ancien gardien virtonais a vécu une soirée particulière ce vendredi.

Daniel Jonette
Théo Defourny a pris plus qu’un point contre Virton
©Belga
Virton n'a plus battu le RWDM depuis le 8 septembre 2018 (3-0). Depuis, les deux équipes se sont affrontées à six reprises, sanctionnées de trois partages et d'autant de revers de l'Excelsior. On a bien cru que cette période de disette gaumaise allait prendre fin ce vendredi, lorsque Souleymane Anne a pris Théo Defourny à contrepied sur un coup de réparation.

Le gardien molenbeekois n'a cependant pas tardé à retrouver le sourire puisque son équipier Mickaël Biron a égalisé sept minutes plus tard.

Un sourire un peu crispé cependant puisque celui qui a défendu les filets virtonais durant la saison 2014-15 portait sous le menton les stigmates d'une rencontre fortuite avec les crampons de l'avant-centre virtonais quelques minutes plus tôt. "Il a tendu le pied vers le ballon, j'y suis allé aussi, sans le voir", expliquait le portier molenbeekois après la rencontre et après avoir salué son ami Fabian Hamel, l'entraîneur des gardiens habaysiens.

Théo Defourny n'a donc pas pris que le point du partage au stade Yvan Georges. Protégé par un pansement pour les dernières minutes du match, il a aussi eu droit à quelques points de suture apposés dès après la rencontre, dans le couloir des vestiaires. "On s'en sort bien", reconnaissait-il à l'heure d'analyser cette partie. "Nous n'étions pas bons en première période; c'était...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité