Battu 4-2 lors du match aller, le RWDM n’avait pas le droit de se louper face à son principal concurrent dans la course au maintien. Et pourtant, les Molenbeekois éprouvaient de grosses difficultés à rentrer dans cette partie, souvent en retard sur le ballon et mal positionnés sur les reconversions lierroises. Heureusement, les Molenbeekois pouvaient compter sur la maladresse de Gilis, à deux reprises en excellente position pour tromper Sadin mais dont les frappes manquaient de puissance et de justesse.

Le RWDM rentrait petit à petit dans son match et après une belle frappe de Rocha, Nangis obtenait un penalty mais Rommens voyait sa tentative repoussée par le gardien. L’après-midi de Rommens virait même au cauchemar lorsqu’il était exclu pour une semelle sur Allach juste avant la pause. Pourtant en infériorité numérique, le RWDM passait enfin la seconde et faisait la différence dès le retour des vestiaires.

Sur un centre de Terki, Rocha se jouait de son défenseur d’un splendide contrôle orienté, suivi d’un tir à la retourne parfait. Et trois minutes plus tard, Rocha allongeait sa longue jambe pour céder le cuir à Dante dont la frappe à distance trompait Brughmans. La suite, ce fut 35minutes de résistance de la part des Molenbeekois, bien décidés à ne pas lâcher cette si précieuse victoire.

RWDM - Lierse 2-0

RWDM: Sadin, Libert, Le Joncour, Ruyssen, Mpati, Dante, Rommens, Claes, Nangis (70e Boujouh), Nzuzi (46e Terki), Rocha.
Lierse: Brughmans, Van Genechten (58e Placca), Cauwenberg, Santermans, Smolders, Bitsindou, Troonbeeckx (76e Ben Hammou), Van Der Veken, Allach (52e Samyn), Gilis, Petrov.
Arbitre: M. Debeuckelaere.
Avertissements: Brughmans, Claes, Ben Hammou.
Exclusion: 45e Rommens.
Les buts: 49e Rocha (1-0), 52e Dante (2-0).