Une semaine après avoir battu les U23 de Bruges, le RWDM se devait de réaliser un résultat positif sur la pelouse d’un autre promu de la série. Si on attendait de voir les Molenbeekois prendre le jeu à leur compte, l’envie était lierroise avec des joueurs bien percutants, qui mettaient la pression et acculaient les Molenbeekois dans leur rectangle.

Si Yagan frappait le poteau, une perte de balle stupide forçait Libert à commettre l’irréparable dans la surface, permettant à Allach d’ouvrir la marque. Le RWDM prenait ensuite le contrôle du ballon mais les contres lierrois faisaient mal et sur un contre rondement mené, Cauwenberg servait idéalement Straetman au point de penalty, dont la reprise ne laissait aucune chance à Sadin. Dos au mur, le RWDM se devait de réagir et se reposait donc sur un Yagan déjà bien affûté qui réduisait la marque d’une frappe puissante avant la pause et qui surgissait à l’heure de jeu pour propulser au fond un centre millimétré de Boujouh.

Le RWDM semblait alors maître de son sujet et capable de faire basculer la rencontre à son avantage mais quelques minutes après l’égalisation, Samyn faisait 3-2, quelques secondes après sa montée au jeu. Avant que Gilis ne tue tout suspense à cinq minutes du terme, infligeant au RWDM une première défaite en D1B.