Les têtes étaient un peu basses dans les rangs du RWDM à l’issue des débats. Mais des discours aussi très réalistes dans le chef des joueurs après une prestation qui ne fut finalement pas à la hauteur de l’événement. "Nous sommes déçus de ce résultat. Nous avons souffert pendant 15-20 minutes en début de rencontre mais nous encaissons ce but juste avant la pause. Malgré tout, nous sommes remontés sur le terrain avec l’ambition de prendre le match en mains, ce que nous sommes parvenus à faire. Nous avons dominé cette seconde période, il n’a manqué que ce petit but qui nous aurait permis de décrocher un partage qui ne me semblait pas volé", confie Gilles Ruyssen.

La pression mise par Seraing en début de rencontre a perturbé les Molenbeekois. Difficile pour les défenseurs de sortir et pour les attaquants de trouver les espaces sur les reconversions offensives. "Leur pressing haut était perturbant mais nous avions un plan et nous savions où trouver les espaces. Nous ne les avons peut-être pas bien exploités, il faut en tirer des enseignements en vue de la manche retour."

Le défenseur du RWDM en est persuadé, son équipe peut encore inverser la tendance. "Nous avions un plan, nous l’avions bien exécuté, hormis à un moment. Mais ce n’est que 0-1, tout reste possible, il nous reste 90 minutes pour renverser Seraing et nous allons le faire."

Defourny brillant

Une analyse que partageait Théo Defourny, une nouvelle fois auteur de parades cinq étoiles dans les cages molenbeekoises. "Nous sommes déçus car nous n’avons pas commencé comme nous l’aurions aimé. Nous voulions enflammer le match et le stade, mais ça ne s’est pas passé comme prévu. La deuxième période était bien meilleure. C’est dommage de perdre ce match de cette façon mais nous irons à Seraing pour jouer le coup à fond et ne pas avoir de regrets."

Pour ça, il faudra afficher un visage plus conquérant, trouver la clé pour prendre Seraing à défaut. "Nous connaissons leurs failles, nous allons analyser tout ça et corriger ce qui doit l’être pour obtenir une autre issue samedi prochain. À nous d’envoyer la purée dès le départ."