Après deux victoires consécutives, le RWDM n’est pas parvenu à enchainer avec un nouveau succès, battu assez sèchement sur la pelouse de Westerlo. Face à des Campinois exerçant un pressing haut, les Molenbeekois n’ont jamais trouvé la parade pour sortir proprement, construire des actions dangereuses et inquiéter les troupes de Bob Peeters. "En venant à Westerlo, on ne s’attendait pas du tout à vivre ce genre de match et à repartir avec une défaite 3-0. Nous les avions battus 3-1 trois jours plus tôt chez nous et nous avions à coeur de confirmer cette victoire. Mais ce lundi, j’ai l’impression qu’on avait moins envie qu’eux. Et puis il faut le reconnaître, on leur a offert trois cadeaux", plaide coupable Mehdi Terki.

Au cours de cette rencontre, privé de Rocha, son point d’ancrage sur le front de l’attaque, le RWDM a rencontré de grosses difficultés à la construction. Résultat des courses, pratiquement aucun tir dangereux à négocier pour le gardien de Westerlo. " On a rencontré beaucoup de difficultés à se trouver durant les 45 premières minutes. C’était un peu mieux au niveau de la circulation de balle en deuxième mi-temps mais nous devons être plus tranchants devant. Il faut se remettre en question après une telle prestation."

Pourtant, à 2-0, le RWDM n’avait pas baissé les bras et aurait pu revenir dans la rencontre si la reprise de volée puissante de Terki avait pris le chemin du cadre. « C’est dommage que cette frappe ne soit pas rentrée, cela aurait certainement relancé le match. En revenant à 2-1, je sais que nous aurions pu faire douter une équipe qui restait sur deux défaites. Mais dans l’autre sens, je tiens à m’excuser pour ce troisième but offert à Brüls. »

Un match à six points face au Lierse samedi

Une rencontre qu’il faut donc rapidement oublier pour retrouver un RWDM plus conquérant, d’autant que ce samedi, les Molenbeekois ne pourront pas se louper face au Lierse, très certainement son plus grand rival dans la course au maintien. "Nous sommes déjà focalisés sur ce match. Nous devons récupérer les trois points à la maison."