Georges Mikautadze: "Je n’ai jamais perdu le don de la finition"

Moins efficace ces dernières semaines, le buteur métallo garde sourire et confiance.

Georges Mikautadze: "Je n’ai jamais perdu le don de la finition"
©Belga
Alors que la grosse majorité de ses équipiers avaient quitté la pelouse d’entraînement, Georges Mikautadze continuait à s’exercer à frapper des coups francs. Avec le sourire et, visiblement, beaucoup de plaisir. "Chaque séance est amusante et je travaille toujours un peu les phases arrêtées avec joie."

Pourtant, malgré ses 15 buts inscrits, il n’a trouvé le chemin des filets qu’une fois lors des trois dernières rencontres. Pas de quoi le conduire à voir la vie en noir ! "Si j’ai pu être aussi efficace, c’est grâce à mes partenaires et au staff qui m’ont mis en confiance», témoigne le Lyonnais de 20 ans qui n’a plus vu sa famille depuis juin. "Là, on traverse une passe moins glorieuse, mais cela se produit dans tous les clubs. Cela va de nouveau tourner en notre faveur bientôt. Je reste confiant."

Et… serein. "On commet des erreurs se payant cash et, quand l’équipe adverse poste un bloc bas, on éprouve plus de difficultés à développer notre jeu. On va essayer de relever la tête à Westerlo." Des Campinois qui étaient venus dompter les Métallos au Pairay (0-2) avec une grande maturité....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Tous les scores de la Challenger Pro League en live